4ème6

Les révoltes d’esclaves et le rôle de Toussaint Louverture

Aux 18-19e siècles, dans les plantations coloniales des Caraïbes, d’Amérique et de l’Océan Indien des esclaves soumis à travail épuisant et à des conditions de vie insupportables se sont fréquemment révoltés. Ces révoltes ont très tôt répondu à l’horreur de l’esclavage. La première révolte dont il reste une preuve écrite date de 1526, dans une colonie espagnole d’Amérique du Nord (la Caroline). De très nombreuses révoltes ont ensuite suivi. Mais elles sont souvent très brèves, localisées et sans lendemain. Seule la révolte de Saint-Domingue a débouché sur une ’’victoire’’ au prix d’une longue lutte ensanglantée .Un homme ayant marqué l’époque de l’esclavage était la tête de cette révolte, Toussaint Louverture.

PNG - 109.5 ko

Né en 1743, sur l’île de Saint-Domingue et aujourd’hui appelé Haïti, il aurait été le fils d’un chef du territoire. Il menait une vie d’esclave de Grand’Case, privilégié. Il ne travaillait pas dans les champs mais comme domestique. En 1776 il est affranchi (c’est-à-dire libéré par son maître et décide d’acheter un champ d’une quinzaine d’hectares avec 13 esclaves. Il libère alors ces esclaves qui travaillent avec lui. Quinze ans plus tard, dans la nuit du 22 au 23 août 1791, un grand soulèvement d’esclaves commence dans l’île d’Haïti et Toussaint y prend une part active. Il devient alors militaire, médecin de l’armée, puis secrétaire et aide de camp du chef de l’insurrection, nommé Biassou. Toussaint Louverture parvient à devenir colonel. Il mène alors de nombreuses batailles contre les Français et en sort victorieux. Ainsi, le 29 août 1793, les Français décrètent la liberté générale de tous les esclaves en Haïti. En Mai 1797, il est nommé général en chef de l’armée. Mais quelques temps plus tard, Toussaint est arrêté par les Français pour trahison. Toussaint Louverture est alors emprisonné au Fort de Joux où il meurt le 7 Avril 1803. Le 1er Janvier 1804 Haïti devient indépendante, grâce au lieutenant de Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines. Haïti est donc la première République formée après une révolte d’esclaves libérés.

Athmane, Léo, Morgan

Participez à la vie du site !